Maître Philipp Bayer

« Il ne faut pas plus d’une après-midi pour comprendre tout le génie du Ving Tsun.
A partir de là, tout devrait être clair.
Ensuite, il s’agit de décider de la manière la plus efficace d’atteindre son but.
Et faire cela, c’est déjà du Ving Tsun ! »
(Philipp Bayer)

Philipp Bayer est né le 5 février 1956 et a toujours été attiré par les arts martiaux d’Extrême Orient.

Dans les années 70, les possibilités de pratiquer des systèmes de combat en Allemagne étaient encore très limitées, et on y trouvait surtout des écoles des styles japonais et coréens. Il pratiqua donc le Karate Shotokan jusqu’en 1976, puis le Tae Kwon Do jusqu’en 1979.

En 1979 sont apparus quelques représentants du Kung Fu Wing Tsun. La réaction du milieu allemand des arts martiaux par rapport à ce système de combat chinois fut de le considérer comme similaire et un peu en retrait du Jiu-Jitsu, du Karaté, du Judo et du Tae Kwon Do. Grâce à diverses démonstrations et manifestations, le système a pu rapidement se faire un nom. L’aspect très direct de ce système de combat a incité de nombreux artistes martiaux déjà expérimentés à prendre un nouveau départ dans cette discipline.

C’est également ce qu’il résulta des premiers contacts de Philipp Bayer avec le Wing Tsun, et les informations qu’il avait obtenues correspondaient à ses espoirs et attentes associées aux arts martiaux chinois. Immédiatement, il commença sa formation avec le seul représentant du système en Allemagne. Avec la perte de sa main gauche en automne 1980, sa carrière en Wing Tsun semble terminée, ses entraîneurs de l’époque ayant montré ne pas être préparés à faire face à ce handicap. L’évident désir d’apprendre le Wing Tsun et tout l’argent déjà investi par Philipp Bayer ne comptaient plus. Il était clair pour lui alors que ses problèmes rendaient impossible la poursuite de l’étude du WT.

Confronté au fait accompli, il décida de s’informer sur place, c’est à dire à Hong Kong même. Après avoir rendu visite à plusieurs professeurs, il rencontra finalement Wong Shun Leung en Janvier 1983.

Sifu Wong accepta l’ambitieux allemand comme élève selon la cérémonie traditionnelle. Il pris en compte sérieusement le problème d’une main en moins et adapta son entraînement en fonction de cela. De plus, Wong Shun Leung offrit un aperçu sur les origines du Ving Tsun, dissipant les illusions propagées en Allemagne, et était toujours disposé à répondre aux questions.

La logique et l’aspect direct et efficace du système, représenté par Wong Shun Leung, mettaient à la portée de Philipp Bayer des techniques qu’il croyait auparavant inaccessibles. L’intégration du Ving Tsun permettait son application à de nombreux domaines.

De retour en Allemagne, il réussit à convaincre de nombreux intéressés de l’efficacité du Ving Tsun traditionnel. Certaines écoles passèrent immédiatement sous sa direction.

En 1983 Philipp Bayer fonda officiellement la « Ving Tsun Martial Art Association » (VTMAA), pour pouvoir donner au Ving Tsun de Wong Shun Leung l’importance qu’il méritait en Europe.

Pour élargir et compléter ses connaissances et compétences, il voyagea à plusieurs reprises à Hong Kong et invita Wong Shun Leung en Allemagne. Les querelles internes au système Ving Tsun et des changements d’ordre privé conduisirent Philipp Bayer à se retirer de la scène officielle du Ving Tsun et ne donner son enseignement que dans un cadre privé.

En 1990, il fonde, en raison de l’évidente nécessité, la « Ving Tsun Kung Fu Association Europe », et tente ainsi d’informer le public sur le Ving Tsun traditionnel. Des séminaires furent régulièrement organisés dans toute l’Europe avec Philipp Bayer, et au moins une fois par an, Wong Shun Leung rendit visite à son élève allemand.

Grâce à leur coopération étroite et grâce aussi à l’ouverture de Wong Shun Leung, Philipp Bayer acquit une connaissance approfondie et une compétence telles qu’il lui est possible aujourd’hui d’aider les autres à trouver leur voie dans le Ving Tsun.

L’engagement et l’énergie qu’investit Philip Bayer pour donner au Ving Tsun la place qu’il mérite en Europe, est exemplaire. Très sympathique, son grand sens de l’humour va toujours de pair avec son humilité. Le cercle de ses amis avec lesquels il se sent à l’aise et dont il apprécie la compagnie, sont issus du Ving Tsun.

Il est encore plus significatif et évident de voir à quel point la pratique du Ving Tsun lui procure du plaisir. Pour lui, tout tourne toujours autour du Ving Tsun, qui reste toujours présent dans sa vie privée…

Philipp Bayer a formé de nombreux élèves dans plusieurs pays d’Europe, dont Hani Sabbagh, son élève et représentant en Belgique.

Nouveau à Liège !
Hani Sabbagh Ving Tsun Liège
Événements à venir
  • Group Training Philipp Bayer, Liège 8 octobre 2017 Hani Sabbagh Ving Tsun, Rue d'Alleur 29a, 4000 Rocourt, Belgique
  • Group Training Verviers 22 octobre 2017 à 10 h 00 min – 13 h 00 min Hani Sabbagh Ving Tsun, Rue d'Alleur 29a, 4000 Rocourt, Belgique
  • SÉMINAIRE PHILIPP BAYER, LIÈGE 17 novembre 2017 – 19 novembre 2017 Hani Sabbagh Ving Tsun, Rue d'Alleur 29a, 4000 Rocourt, Belgique
  • Souper de Fin d'Année 16 décembre 2017 à 19 h 00 min – 23 h 00 min
  • Group Training Verviers 28 janvier 2018 à 10 h 00 min – 13 h 00 min Hani Sabbagh Ving Tsun, Rue d'Alleur 29a, 4000 Rocourt, Belgique
Stages Europe
  • Séminaire Philipp Bayer, Zoetermeer (Pays-Bas) 23 septembre 2017 – 24 septembre 2017 Zoetermeer, Pays-Bas
  • Séminaire Philipp Bayer, Saarbrücken (Allemagne) 29 septembre 2017 – 1 octobre 2017 Sarrebruck, Allemagne
  • Séminaire Philipp Bayer, Bochum (Allemagne) 6 octobre 2017 – 7 octobre 2017 Bochum, Allemagne
  • Séminaire Philipp Bayer, Hambourg (Allemagne) 13 octobre 2017 – 15 octobre 2017 Hambourg, Allemagne
%d blogueurs aiment cette page :